Savon pour lui

image_pdfimage_print
Savon pour lui

Savon pour lui

J’ai voulu créer un savon frais aux notes masculines. Naturellement mon choix s’est porté sur un mélange d’huiles essentielles : vétiver, listée citronnée et menthe poivrée. Je pensais mettre 2 fois plus de litsée que des autres ingrédients mais en faisant le mélange j’ai finalement ajouté un mélange équivalent de chaque huile essentielle.

Il me reste l’odeur sur les main et je la trouve fraiche et masculine, j’ai hâte de sentir le résultat final. Le savon chauffe dans son moule et cela fait 2 ou 3 h qu’il est fait et j’ai déjà observé une grosse phase de gel au milieu. Espérons que ça n’altère pas le résultat.

Maintenant la recette :

Saindoux  360 g – 45 %
Huile de noix de coco – 168gr – 21 %
Huile d´olive vierge 168 g – 21 %
Huile de colza : 104 g – 13 %
Sur-graissage : 10%
Concentration de soude : 30,5 %

Litsée citronnée (HE) 10 ml (2cc)
menthe poivrée (HE) 10 ml (2 cc)
vetiver (HE) 10 ml (2cc)

Savon Lavande

image_pdfimage_print

Voici un savon que j’ai offert à ma famille et mes amis pour Noël dernier et il a été apprécié. Ses fleurs de lavande séchées et son parfum provençal en font un classique indémodable.

Savon lavande

Savon lavande

  • 25 % huile de coco
  • 20 % huile de palme
  • 40 % huile d’olive
  • 10 % beurre de karité
  • 5 % huile de ricin
  • Colorant bleu ultramarine (G.Manske)
  • HE de lavandin 1 % (Monter à 3 % la prochaine fois)

J’ai ajouté des fleurs de lavande séchées, cela donne un côté exfoliant au savon, tout en le parfumant un peu plus.

[table id=7 /]

 

Savon au lait de vache

image_pdfimage_print
Meuh !

Meuh !

Je profite de mon temps libre pour expérimenter un savon au lait de vache en poudre. Ainsi pas besoin de congeler le lait comme pour les savons au lait frais. En effet la soude en se dissolvant dans le lait, brule celui-ci pouvant donner une coloration orange à brune ainsi qu’une odeur désagréable. De plus la chaleur altère les qualités du lait.

Savon au lait de vache

Savon au lait de vache

  • Huile d’olive : 200 g – 25 %
  • Huile de coprah (végétaline) : 200 g – 25 %
  • Saindoux : 100 g – 12,5  %
  • Huile de palme : 12,5 % – 100 g
  • Huile de ricin : 15 % – 120 g
  • Beurre de karité : 10 % – 100 g
  • Lait de vache en poudre : 5 % – 50 g
  • Fragrance vanille et lait mélangées
  • QSP surgraissage à 8%

[table id=5 /]

 

Savon campagnard

image_pdfimage_print

Sur mon lieu de vacances je n’ai pas réussi à me procurer de l’huile de palme bio, j’ai donc trouvé que le saindoux faisait un bon remplacement. Bon ce ne sont plus des savons végétaux du coup mais des savons campagnard 🙂

Un savon presque parfait

Savon campagnard

Le calculateur mendrulandia me donne des résultats quasi verts pour cette recette :

[table id=6 /]

  • Saindoux : 280 g – 40 %
  • Huile d’olive : 175 g – 25 %
  • Huile de coprah (végétaline) : 140 g – 20 %
  • Huile de colza : 105 g – 15 %
  • 21 g de fragrance enlightenment

Soude à 30 % : QSP surgraissage à 8 %.

Faire tiédir les huiles afin qu’elles soient homogènes et ajouter la fragrance (ça m’évite de l’oublier et la prise en masse rapide qui peut être causée par certains fragrances)

Savon tropical à l’avoine exfoliante

image_pdfimage_print

Ce savon est légèrement exfoliant. Je voulait faire un savon au lait d’avoine mais les laits que je trouve dans les magasins contiennent plein d’autres choses que de l’avoine et de l’eau. J’ai bien une recette pour le faire moi-même mais j’avais la flemme alors j’ai décidé d’ajouter l’avoine dans les huiles et de mixer le tout avant d’introduire la soude.

Le résultat visuel est sympa, il va falloir maintenant attendre 1 mois pour le tester.

Savon aux flocons d’avoine

  • Huile de coprah (végétaline) : 210 g – 30 %
  • Huile d’olive : 210 g – 30 %
  • Saindoux : 140 g – 20 %
  • Huile de ricin : 105 g – 15 %
  • Beurre de karité : 35 g – 5 %
  • 3 CS de flocons d’avoine
  • 1 pincée de sel
  • 4 cc de fragrance tropical de G.Manske

Le tout broyé avec l’huile avant introduction de la soude.

Soude : QSP surgraissage à 8 %.


 Mise en oeuvre :

Les huiles sont tiédies dans une casserole. Quand tout est fondu, ajoutez la fragrance, le sel, les flocons d’avoine. Mixez avec un mixer pied afin avoir quelque chose d’homogène puis ajoutez la soude préalablement dissoute dans l’eau (attention la soude est corrosive, il faut prendre des précautions pour l’utiliser : voir les précautions à prendre : Hydroxyde de sodium FDS)

[table id=1 /]

 

Dentifrice a la menthe douce

image_pdfimage_print

Voici une recette de dentifrice qui est devenue la référence à la maison. Je n’ai pas trouvé mieux dans le commerce, il fait les dents douces et propres, enlève la plaque dentaire et donne une sensation de fraicheur agréable.

Piochée sur le site d’Aroma-zone, j’ai modifié le parfum et ajouté de la couleur pour qu’il soit plus sympa.

Dentifrice a la menthe douce

  • 85.5 g Carbonate de calcium 65.00 % – (ou 19.5 pelles de 5 ml)
  • 0.4 g Bicarbonate de soude 0.30 % – (OU 3 cuillères SMIDGEN 3 cuil. SMIDGEN)
  • 3 cuil. TAD Chlorophylle (facultatif c’est juste pour la couleur)

PHASE B

  • 22.5 g Eau minérale 16.60 % (22.5 ml)
  • 13.3 g Glycérine végétale 10.00 % (10.5 ml)

PHASE C

  • 0.6 g Gomme Xanthane (grade transparent) 0.50 % (2 cuil. TAD)

PHASE D

  • 6.5 g Lauroyl Sarcosinate 5.00 % (6.5 ml)
  • 1.9 g Huile essentielle menthe douce 1.50 % (2.1 ml soit 70 gttes)
  • 0.8 g Conservateur Cosgard 0.60 % (soit 0.8 ml soit 26 gouttes)

Instructions

  1. Transférez la phase A (carbonate de calcium + bicarbonate de soude+ Chlorophylle) dans un bol.
  2. Ajoutez la phase B (eau minérale + glycérine) en mélangeant bien jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  3. Ajoutez la phase C (gomme xanthane) en la saupoudrant sous agitation pour une meilleure solubilisation de celle-ci. Laissez reposer 10 minutes. Un gel se forme.
  4. Mélangez de nouveau afin d’obtenir un gel lisse.
  5. Ajoutez progressivement la phase D (le reste des ingrédients) en mélangeant bien entre chaque ajout.
  6. Transférez la préparation dans votre flacon.
  7. Nota : le pH de cette préparation est d’environ 7-7,5.

 

Palm’Olive

image_pdfimage_print

Voici la dernière version de ce savon tout doux contenant une grande proportion d’huile d’olive, sans parfum pour les personnes intolérantes.

Son aspect est très proche du savon d’Alep., il jaunit en vieillissant, mais garde un coeur vert. Son odeur ressemble également à celle du savon d’Alep.

Palm'olive

Palm’olive

 

  • Huile d´olive
  • Huile de coco
  • Huile de palme
  • Beurre de karité
  • Huile de ricin
  • Chlorophylle en poudre
  • Soude : QSP pour un Sur-graissage : 10%

Je le trouve très agréable à utiliser, sa mousse est abondante et crémeuse et il laisse un film gras sur la peau ce qui convient bien aux peaux sèches et sensibles.

Après quelques douches il redevient vert comme au premier jour et son odeur est celle du savon de Marseille.

Savon doux

image_pdfimage_print

Voici un savon que j’ai formulé pour être doux et moussant. J’ai un peu râté le marbrage mais le résultat n’est pas si mal. Il sent bon et est conforme à mes attentes, sa mousse est douce et riche et il laisse la peau douce.

 

SavonDoux

 

  • huile de noix de coco  60 g – 6%
  • huile de palme 320 g – 32%
  • huile de tournesol 160 g – 16 %
  • huile d´olive vierge 220 g – 22 %
  • huile de ricin 200 g – 20 %
  • huile de Babassu  40 g -4 %
  • HE litsée citronnée  10 g – 1 %
  • HE lavande 6 g – 0.6 %
  • HE Ylan ylang 4 g – 0.4 %
  • Sel 10 g – 1 %

Pour faire ce savon, j’ai utilisé une solution de lessive de soude du commerce à 30,5 %.  L’odeur tient bien 2 mois après.

Caractéristiques selon le calculateur mendrulandia :

Dureté 49
Bulles 53
Persistance 48
Pouvoir nettoyant 46
Conditionnement 55