Savon campagnard

Sur mon lieu de vacances je n’ai pas réussi à me procurer de l’huile de palme bio, j’ai donc trouvé que le saindoux faisait un bon remplacement. Bon ce ne sont plus des savons végétaux du coup mais des savons campagnard 🙂

Un savon presque parfait

Savon campagnard

Le calculateur mendrulandia me donne des résultats quasi verts pour cette recette :

[table id=6 /]

  • Saindoux : 280 g – 40 %
  • Huile d’olive : 175 g – 25 %
  • Huile de coprah (végétaline) : 140 g – 20 %
  • Huile de colza : 105 g – 15 %
  • 21 g de fragrance enlightenment

Soude à 30 % : QSP surgraissage à 8 %.

Faire tiédir les huiles afin qu’elles soient homogènes et ajouter la fragrance (ça m’évite de l’oublier et la prise en masse rapide qui peut être causée par certains fragrances)